2016 | I.A.C.A.

Synopsis 

Max Eisenstein et Martin Schulse ont passé leurs années d’étudiants à Munich et sont depuis de grands amis. Quelques années plus tard, ils se sont associés pour ouvrir une galerie d’art en Californie. Malgré le succès de leur affaire, Martin a décidé de rentrer en Allemagne avec sa femme et ses enfants. Vous allez assister à l’échange de lettre entre ses deux hommes après le départ de Martin pour l’Allemagne. Entre la joie de raconter les ventes sau-
grenues qui rapportent beaucoup à leur affaire et les questionnements existentiels auxquels ils sont confrontés, cette correspondance établie entre 1932 et 1934 est d’une perfection troublante pour qui sait l’entendre.

Le texte se révèle au public sous différentes formes narratives créant tan- tôt des échos entre les personnages, tantôt des pensées intérieures proche d’une folie introspective.

Diaboliquement habile dans la tournure que prennent les événements, l’auteure Kressmann Taylor, a vu son texte être qualifié de nouvelle parfaite, une rareté littéraire.

 

Mise en scène | Camélia Tornay-Delaloye
Jeu | Paul Pignat et Sarah Moeschler
Voix offs | Cécile Maurer, Alexander Hanna, Guillaume Prin 
Création vidéo | Brian Tornay
Création son | Vincent Lagadrillière
Scénographie | Guy Tornay
Technique | David Da Cruz

 

Cie théâtrale